post

Est-ce qu’on est « ces gars là » des années 70?

La mode change tout le temps, on le sait tous. Mais avez vous déjà réfléchi à ce que penseront de nous les fashionistas dans 50 ans… est-ce qu’on paraîtra… ridicule? Avec notre style oversize flottant et nos coupes de hipsters. Et la réponse en gros: Oui. Totalement.

d50e18080166666bba298943f6de9709

Moi, ridicule??

On reçoit de nombreux messages de la part de clients plus âgés, entre 35-45 ans, qui nous demandent ce que c’est que cette mode actuelle pour les hommes. Ils auraient tendance à avoir 501 paires de Levis 501 cartonnés, et pensent que le costume cravate est la tenue la plus stylée d’une penderie masculine. Ce sont les premiers à dire que la mode des jeunes est ridicule, qu’ils ont l’air de SDF et confus dans leurs jeans slims et troués.

Mais ce que ces hommes ne comprennent pas c’est que – sauf si vous vivez jusqu’à 100 ans (on vous le souhaite!), vous avez peu de chances de voir plus de 2 périodes de mode très créatives dans votre vie.

Pour illustrer cela, montons dans notre machine à remonter le temps, direction le début du 20ème siècle. Pendant cette période la mode masculine était très épanouie et innovante, les hommes portaient des montres de poche, des épinglettes, des chapeaux de toutes tailles et formes, des gilets de costume tellement riches en détails qu’on aurait pu leur imaginer leurs propres gilets de costume. Des oeillets dans la veste, des oeillets dans le chapeau (nos arrières grand-pères aimaient beaucoup les oeillets). Mais avançons aux années 20 et 30 quand l’économie mondiale s’est éffondrée et on voit que les hommes ont beaucoup calmé le jeu, et leur style demeurera plutôt peu excitant jusqu’aux années fin 50-début 60 (pensez Mad Men). Après la guerre il y a eu un tremblement de terre culturel et social, reflété dans des tendances colorées et à motifs excentriques. Puis d’un coup les années 70 déboulent avec un style scandaleux. Des pattes d’éléphants en daim, des cols papillons et du poil, non plutôt de la moquette au torse étaient à l’ordre du jour. On commence à s’éloigner de la sobriété des années 30. Et on a enchainé avec les années 80, la période des épaules larges: costumes charbon, lapels comme les pantalons de costume, extra large. Les années 90 ont propulsé le grunge avec Kurt Cobain en leader bien entendu; tandis que d’autres pensaient que plus il y avait de X devant le L sur leur étiquette, mieux c’était. Puis les années 2000 ont injecté un nouveau cycle de vintage des années 60 dans le monde de la mode, l’Americana à l’ordre du jour, le bleu-rouge-blanc, le vichy, les ancres et les pois. Les grandes marques impriment des motifs puis les convertissent en dollars.

1900s-men-of-fashion

Mode masculine des années 1900

Aujourd’hui, on porte des jeans slim, des joggings skinny, et les clavicules sont les nouveaux poils de torse. Justin Bieber, Nick Jonas et Kanye West sont nos nouvelles inspirations pour les coupes flottantes oversize. Vous avez plus de chance de trouver un DVD qu’une cravate. Tout est troué, détruit, délavé – Skid Row est le nouveau Savile Row.

Chemises années 70 Robe de chambre années 70 Pantalon jaune années 70

Est-ce qu’on est ces gars là?

Actuellement certains diront qu’on revit une période semblable aux années 1900 ou les 70s, où les hommes se lâchent et s’habillent de manière plus extravagante, explorent des nouveaux styles et osent l’innovation. Toutefois quand on se retape les magazines et les publicités des années 70 on ne peut pas s’empêcher de se marrer, grimacer, et se demander comment cette génération pouvaient garder des expressions sérieuses aux shootings. Des pantalons jaunes avec chapeau de cowboy en paille et un torse poilu? Appelez moi le directeur artistique tout de suite, j’ai une plainte à déposer… Mais dans la même optique j’imagine bien les magazines de mode en 2046 regarder la collection Yeezy 1 – ou le look coke-boy de Saint-Laurent, ou encore ces sneakerheads qui campent des nuits entières devant un magasin pour une paire de chaussures – avec la même expression d’incompréhension. Comment pouvaient-ils? Qu’est-ce qu’ils pouvaient bien penser?

Kanye-West-Adidas-Collaboration-Yeezy-Season-1-Collection

Yeezy Collection 1 de Kanye West

yeezy-boost-350-campout-4

Un « Campout » pour la Yeezy Boost 350

Mais attendez… heureusement – je dirais – que se faire rire au nez par nos arrières-petits enfants n’est pas une mauvaise chose. L’innovation et la créativité de l’époque sont directement reflétées dans la façon dont les hommes et femmes s’habillent. Thomas Edison swaggait. Picasso était un fashion killer. Quand je vois aujourd’hui un ado portant son t-shirt Supreme iconique, ou un père de famille hipster avec ses bottines Chelsea cloutées à 900 euros, ça me rassure de savoir qu’on vit dans une période où l’expression vestimentaire est libre et qu’elle reflète un certain optimisme, certes avec un arrière goût de société de consommation, mais un optimisme quand même. Notre amour et recherche de l’esthétique et de l’individualité n’est pas parfaite, sans faille, mais elle fait partie intégrante de qui on est.

Même si vous portez pas de t-shirts arrivant aux genoux, ou de bottes métalliques, même si vous êtes fondamentalement contre tout ce que cela représente, vous ne pouvez pas l’arrêter, et ne pouvez pas nier que cela fasse partie de notre époque. C’est même nécessaire d’avoir ces périodes « ridicules » ou plutôt « radicales » pour faire évoluer la culture et inspirer les tendances futures de la créativité humaine. Les gens se souviendront de notre époque à travers Obama, Tinder et les jeans troués.

Donc pour mieux répondre à la question que je pose plus haut: Oui, on a l’air cool maintenant, et plus tard on aura l’air ridicule. Mais c’est pas grave. C’est même plutôt bon signe.

Toutefois en guise de conclusion permettez moi de rappeler ici qu’il y a un moment où ce n’est pas OK d’être cool et tendance, un moment pendant lequel il faut ranger votre côté fashion au placard. Le jour de votre mariage. Je considère les photos de mariage comme les tatouages, elles doivent être belles et élégantes pour l’éternité. Les Egyptiens ont inventé le concept de l’alliance de mariage, une bague qui symbolise un lien pour l’éternité justement. Donc pour le grand jour, mon conseil est quand même d’opter pour du classique, de l’intemporel, d’un costume divorcé de la mode et des tendances, en espérant que ce soit la seule chose de divorcée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>